Lutter contre la mauvaise haleine

Une personne sur cinq souffre d’halitose, autrement dit de mauvaise haleine chronique. Le centre de l’haleine retrouvée pour un mieux-être réel réunit des dentistes, des ORL, mais aussi des psychologues car 10% des cas ont une origine psychosomatique. Si cette pathologie se détecte par la bouche, sa source peut être d’ordre gastrique. Dans la surcharge pondérale les causes de mauvaise haleine sont variées mais il est sûr que la mauvaise digestion (qui commence avec une mauvaise mastication) est une cause importante, ainsi que l’hypoglycémie réactionnelle à de nombreuses privations qui est source d’odeur acide de l’haleine, de même que le catabolisme de certains médicaments ou parfois des traitements comme les cures hyperprotéinées (cétose et mauvaise haleine).
www.haleine-fraiche.com

Publicités

Depuis une vingtaine d’années de nombreux travaux scientifiques permettent de mieux comprendre pourquoi une consommation régulière de pommes contribue au maintien d’une bonne santé. Cela tient à l’originalité de sa composition en particulier : son faible apport calorique 100g, sa grande richesse en antioxydants, sa teneur particulière en fibles. La pectine contenue dans les pommes participe à la régulation du transit intestinal, à la qualité de la flore bactérienne et à l’amélioration de la fonction digestive. Toutefois dans le cadre d’un régime basses calories, évitez d’en consommer plus de trois par jour.

Site internetwww.lapomme.org

Yaourts contre l’obsit

Des obèses à la diète (moins de 500Kcal/jour) et consommant 1100 mg de calcium par jour grâce à un apport supplémentaire de yaourts ont obtenu au bout de douze semaines une perte de poids plus importantes que les autres (-4,43 kg contre -2,75 kg dans le groupe témoin), avec une meilleure conservation des muscles et une diminution conséquente du tour de taille (presque 4 cm de moins, contre environ 1/2 cm chez les témoins). En cas de régime restrictif, misez sur le calcium des produits laitiers et ne faites pas l’impasse sur les yaourts : ils vous aideront sans doute à perdre du poids et à diminuer votre tour de taille, si vous choisissez des yaourts basiques. Évitez les nouveautés des grandes marques, saveur clafoutis ou tarte au citron, ou encore les crèmes desserts et autres mousses. Seuls les yaourts nature sont performants dans le cadre d’un régime basses calories.

Source International Journal of obesity

Le poids du mariage

Une étude réalisée sur près de 40 000 Américains âgés de 40 à 75 ans montre que comparés aux hommes mariés depuis plus de 4 ans, les hommes qui perdent leur femme augmentent leur consommation d’alcool. Les hommes qui divorcent ou deviennent veufs perdent du poids. Comparés aux célibataires, les hommes qui se remarient ont tendance à réduire leur activité physique et à prendre du poids. Divorcer ou devenir veuf conduit aussi à diminuer sa consommation de légumes, alors que se remarier conduit à l’augmenter. En bref, pour manger équilibré mieux vaut avoir une femme aux fourneaux !

Source Cerin

Envie de se patcher ?

Patch à la nicotine pour arrêter de fumer ou hormonal pour lutter contre les effets de la ménopause, ces timbres transdermiques que l’on applique sur la peau diffusent de façon régulière un principe actif. Ils sont utilisés aussi en cosmétologie pour par exemple dégonfler des paupières ou supprimer des boutons. En pédiatrie, on trouve des patchs anesthésiques locaux, des antalgiques…Très utilisé aux Etats-Unis, le patch contraceptif a fait son apparition en France il y a deux ans. Il est encore peu utilisé, ce qui dommage car il est pratique (une application par semaine durant trois semaines) tout aussi efficace que les contraceptifs oraux. Prochainement, le patch pour améliorer la libido des femmes ménopausées devrait faire son apparition.

Selon l’organisation mondiale de la santé, six pathologies suffisent à expliquer près de 73% de la mortalité infantile dans le monde : pneumonie ( 19%), diarrhées (18%), paludisme ( 8%), infection néonatale (10%), accouchement prématuré (10%), asphyxie néonatale ( 8%)/ La malnutrition est l’une des causes sous-jacentes responsables de près de la moitié des 10 millions de décès d’enfants de moins de 5 ans par an dans le monde.

Selon une étude réalisée aux Etats-Unis sur près de 28 000 patients, le statut marital influence le choix thérapeutique des individus atteints d’un cancer de la prostate. Les hommes mariés s’engagent plus nombreux dans les traitements curatifs que les célibataires et sont aussi plus nombreux à subir une ablation de la prostate (prostatectomie). Les célibataires privilégient le traitement par radiothérapie.