Les études montrent que les Français consomment trop de protéines d’origine animale (70% de nos apports en moyenne) et pas assez de protéines végétales (30%). Ils ont aussi une alimentation trop riche en lipides notamment en acides gras saturés, en sucre et trop pauvre en fibres… autant de facteurs de risque de maladies cardio-vasculaires, de surpoids ou de maladies métaboliques (hypercholestérolémie, diabète…).

Pour rétablir cet équilibre, il est important de veiller à nos apports en protéines végétales. Les Asiatiques, grands consommateurs de soja, sont moins sujets à ce type de pathologies. Le soja contient 38% de protéines végétales, 17% de lipides, dont 62% de poly-insaturés, aussi appelés « bonnes graisses ». Parmi les poly-insaturés, on distingue les Omégas 6 et 3, impliqués dans la prévention des maladies cardio-vasculaires et dont le soja est une source très intéressante. De plus, le soja ne contient naturellement pas de cholestérol. Digeste et peu allergène, le soja a plus d’un atout pour séduire les cuisiniers. Il paraît même qu’il diminuerait les effets de la ménopause comme les bouffée de chaleur… Là ce sont les producteurs qui le disent !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s