Les médicaments contre les maux de gorges et maux nasaux : Lysopaïne, Solutricine, Locabiotal, Oropivalone, Bacitracine etc., ne seront plus commercialisés à partir du 30 septembre.

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a décidé de retirer de la vente douze produits qui contiennent des antibiotiques. La plupart de ces médicaments étaient administrés par voie locale ou par pulvérisations nasales. On les trouvait également pour certains en pastilles à sucer ou encore en bains de bouche. La raison première de cette mise en demeure : les doses d’antibiotiques contenues dans ces médicaments. D’ailleurs l’Afssaps indique que « de nouveaux médicaments portant le même nom, mais ne contenant pas d’antibiotique, pourront à l’avenir, être disponibles en pharmacie ».

Cette décision de stopper la commercialisation en vente libre de médicaments (pouvant parfois être remboursés sur prescription du médecin) contenant des antibiotiques s’inscrit dans une politique que l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé mène depuis deux ans, notamment contre le gaspillage des médicaments anti-infectieux. Elle avait déjà retiré de la vente des produits concernant les infections ORL.

Source : Agora Vox Lire la suite de l’article

Publicités

40 réflexions au sujet de «  »

  1. ils exagèrent !L’oropivalone est le seul médicament qui soulage ma gorge irritée par une endoprothèse trachéale…On voit bien que les gens qui prennent ces décisions n’ont jamais eu de soucis de santé…

    J'aime

    1. bonsoir,voila pourquoi l’on as retiré l’oropyvalone bacetricine ainssi que le coltramyl,la pomade nerissone,le revulsif adriens et bien d’autres medocs TRES EFFICACE (regarder sur internet ou si vous connaissez des personnes qui ont utilisés ces medocs ce qu’ils en pense ;;;) vous comprendrez que trop efficace cela n’arrange pas les medecins,et surtout LES LABORATOIRES qui sont milliardaire et qui s’enrichissent encore et encore; tout est fait pour ne pas soigner mais pour consommer; le fric juste le fric !!!! ça me degoute de voir ça; encore un petit tuyau qui vous servira et a d’autres personne:ex: au lieu d’acheter du gavisgon ou des pastilles reny etc ….vous prenez une cuiellere a café raze de bicarbonate de soude que vous diluer dans un demis verre d’eau vous avalez ce melange (gout de sel) je vous certifie que 1 a2 munutes apres plus de brulures d’estomac de plus pleins d’autres vertus en pharmacie (poudre) prix:3 euro environ; salutations.

      J'aime

  2. Cette décision c’est vraiment du n’importe quoi. Quand j’avais un petit mal de gorge je prenais de la solutricine et ça marchait très bien. Simplement ce genre de médicaments n’étaient pas chers et faisaient de la concurrence aux autres, beaucoup plus chers! C’est une décision économique et non sanitaire.

    J'aime

  3. Cette décision suit la même logique que tout le reste: RIDICULE
    Etant donné que c’était le seul médicament qui soulageait véritablement les maux de gorge à leurs débuts, on attendra maintenant d’avoir la véritable angine et au bout du compte….on prendra quand même des antibiotiques etc…..et peut-être un arrêt maladie car fièvre
    Leur logique me fait peur……
    06.01.2005 Barbara

    J'aime

  4. C’est une honte !!!.
    J’ai de très nombreuses affections de la gorge et de fortes angines et « OROPIVALONE »; (pour ne citer que celui-ci), me soulageait fort fort bien.
    Cette décision est « R I D I C U L E », tout comme chaque décision du ministre de la santé !!!.

    J'aime

  5. moi je trouve dommage car la solutricine etait de bonne pastille de bonne qualiter je me rappelle quand jetait petit des que javai mal a la gorge je prenai ces pastille cetait un vrai petit bonheur et cetait agreable ce gout de citron je trouve dommage car à l’epoque on etait bien content d’avoir ces produit et on sen contentai ces comme les portable avent quand on devai passé un coup de fil on allai chercher une cabine téléphonique mai bon ces comme sa

    J'aime

  6. je trouve honteux d’avoir retiré ce mesdicament oropivalone
    il me faisait vraiment du bien quan j’avais souvent des infection a repetition j’aimerais bien qu’on le remette tres vite.

    J'aime

  7. témoignage:
    Presque chaque année, j’ai un début d’angine. La solutricine( 10 pastilles pendant 2 jours et c’était fini..
    Cette année, l’angine mal soignée s’est transformée en bronchite.
    Visite médicale, 8 jours d’augmentin, et quatre jours aprés nouveau mal de gorge. Dans ma maison de campagne, j’ai retrouvé un lot de solutricine et en deux jours tout a été terminé.
    Alors,un retrait stupide et hatif ….

    J'aime

  8. Pour les maux de gorge, l’équivalent est solupred oro, mais il est disponible sur ordonnance. Le problème des médicaments contenant des antibiotiques et vendus sans ordonnance est discutable, en fait l’agence française de surveillance qui a décidé ces retraits avaient deux chois les retirer de la vente libre ou les rembourser puisqu’ils ont un principe actif, vu l’offre des antios remboursés, elle a opté pour un retrait.

    J'aime

  9. Que prendre à la place de l’Oropivalone ? aussi efficace et remboursé par Sécu ? Mon pharmacien m’a vendu un médicament qui vaut 3 à 4 fois le prix de l’Oropivalone!!!
    Merci d’avance,
    Eymonerie

    J'aime

  10. C’est vraiment affolant. Moi aussi l’oropivalone était super efficace et ce qu’on me donne à la place est à pleurer d’inefficacité. On marche sur la tête. Mais ça ne m’étonne pas, c’est des calculs de rentabilité complètement à court terme et lobbistes !!

    J'aime

  11. C’est plus qu’affolant! quand serons-nous rééllement écoutés ? nous les patients qui sommes pris pour des imbéciles : dés lors que Oropivalone a été retiré du marché, mes simples maux de gorge qui étaient soignés en 48 heures avec la prise de quelques comprimés d’Oropivalone dégénèrent maintenant en angine … bravo! pour cette décision stupide. Martine

    J'aime

  12. >Bon, je vois que ce retrait n’est pas vraiment apprécié des malades… Je suis moi-même étudiant en médecine et je travaille sur un dossier concernant la résistance aux antibiotiques, ce qui m’a conduit, dans mes recherches à tomber sur ce site. Après avoir lu les rapports très sérieux de l’AFFSAPS (organisme indépendant du gouvernement) il est clair que la dose d’antibiotiques très inférieure à la dose minimale efficace pour un traitement antibiotique présente dans ces pastilles était un mal plus qu’un bien. Que les pastilles soulagent, j’en suis sûr! Un anti-douleur permet de supporter l’infection pendant que le système immunitaire se développe. Le fait est que ces pastilles contribuaient à l’apparition de bactéries résistantes, du fait de leur sous dosage. Une bactérie résistante est une bactérie qui a été sélectionnée par un antibiotique.
    Je pense qu’il faut modérer ses propos dans ce cas, d’autant plus que de nouveaux médicaments SANS antibiotiques vont prendre le relais, et que personne ne verra la différence, puisq’ils feront la même chose, sans contribuer à cette sélection. J’espère avoir été assez clair dans mes propos, si vous voulez plus d’informations, je vous conseille de lire les informations sur ce site : http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9sistance_aux_antibiotiques
    Merci

    J'aime

  13. Merci Antoine de ce témoignage très argumenté. Effectivement, l’abus de médicaments antibiotiques contribue largement à une plus grande résistance aux bactéries. je suis tout à fait d’accord avec vous, merci pour le lien.

    J'aime

  14. Ce retrait est une bonne chose : je préfère utiliser en prévention G.A.E. en globules (huiles essentielles) et complèter si nécessaire avec paragrippe en comprimés (homéopathie chez Boiron). Plus de visites chez le médecin nécessaire pour toute la famille puisque les maux disparaissent en quelques heures. Merci à Antoine pour l’explication médicale justifiant ce retrait.

    J'aime

  15. L’AFSSAPS a retiré ce produit de la vente ,je ne suis pas d’ accord .
    Ce produit avait de bon résultat et je souhaiterais encore à ce jour m’ en prémunir . Comment ?

    J'aime

  16. Ces médicaments n’étant plus commercialisés en France, vous les procurer sera difficile, à moins de trouver via le net ou chez nos voisins européens. Renseignez vous car d’autres médicaments ont été mis sur le marché pour remplacer ceux-ci.

    J'aime

  17. Bonjour,

    c’est une très bonne chose que l’oropivalone ai été retiré de la vente !!!
    En fait j’suis allergique à l’oropivalone ou plus exactement à la bacitracine. qui se trouve également dans le lisopaine par ex.

    Et mon allergologue m’a dit que c’était le 1er cas qu’elle voyait d’allergie à l’oropivalone. Mais que elle se battait pour qu’on le retire de la vente à l’époque.
    Et coincidence un dentiste parisien qui me demandait si j’etais allergique avant de me prescrire qqchose s’est lui aussi battu pour le retrait à la vente de ce médicament car apparement toutes les toxines n’étaient pas entièrement eliminé par notre corps.

    Donc voilà maintenant quand j’ai mal de gorge je ne fais plus rien du tout… Je prends mon mal en patience et au bout d’une semaine ça va mieu tout seul !

    J'aime

    1. ta réponse est bidon…
       » je suis allergique alors je suis content que ca soit retiré »

      « j’aime pas les brocoli alors j’espere que ca sera retirer des marché »

      c’est débile!

      J'aime

  18. comme toujours les produits efficaces sont suprimes
    donc retours a la pharmacie qui nous vendent leurs produits inneficaces et qui nous ramenent chez le docteur et avec leurs nouvelles convention ridicule le trou de secu vat encore gossir
    pour arriver au but plus de secu en france vive les riches te tant pi pour les pauvres le pouvoir de l’argent qui nous gouverne

    J'aime

  19. comme toujours les produits efficaces sont suprimes
    donc retours a la pharmacie qui nous vendent leurs produits inneficaces et qui nous ramenent chez le docteur et avec leurs nouvelles convention ridicule le trou de secu vat encore gossir
    pour arriver au but plus de secu en france vive les riches te tant pi pour les pauvres le pouvoir de l’argent qui nous gouverne
    le23octobre2007

    J'aime

  20. Dans la mesure ou le générique possède tous les excipients équivalents a l’original, bien sur qu’il faut l’utiliser.
    Et je conseille à l’état de faire une enquête sur les médicaments génériques rarement utilisés chez les patients et de faire payer une taxe à aux utilisateurs récalcitrants.
    Ces mêmes personnes ne se posent pas la même question sur les méfaits ou bienfaits lorsqu’il se tapent 2 ou 3 apéros

    J'aime

  21. je suis affligé par les commentaires passionnés que je lis. Rien ne vous empêche d’utiliser un spray antiseptique et antalgique : ces produits sont plus efficaces (spectre plus large) et moins dangereux : pas de sélection bactérienne. Avant de se sentir persécuté et de raconter des âneries on se renseigne.

    J'aime

  22. C’est à moi que tu parles ?! Si l’oropivalone a été retiré à la vente c’est bien qu’il y a une raison.

    Alors merci de me prendre pour une imbécile.
    Mais je parle que de ce qui me concerne et mourrir étouffé parceque j’ai pris de l’oropivalone… non merci !

    J'aime

  23. Nous sommes en 2009 et je déplore encore aujourd’hui le retrait de la vente et de la prescription de médicaments comme OROPIVALONE et LOCABIOTAL à la fusafungine .De plus,je m’interroge quand aux causes réelles qui ont motivé le retrait TOTAL de ce type de médicaments du marché Français en 2005.
    En effet n’est t’il pas curieux de prétendre (discours de l’Affsaps),que l’utilisation de ces antibiotiques n’est pas toujours faite correctement lorsqu’elle est en vente libre et d’en empécher en même temps la diffusion ,y compris sur ordonnance médicale ?
    Car leur efficacité rèelle ne me semble personnellement plus à prouver.
    Ces médicaments contenant,dans leur composition initiale des principes actifs permettaient ,selon ma propre expérience, d’ ENRAYER définitivement de grosses angines dès l’apparition des premiers symptômes et donc d’éviter une consultation médicale et l’achat consécutif d’un traitement antibiotique forcément beaucoup plus lourd et beaucoup plus long.
    Les dépenses de la SECU ne s’en trouvaient t’elles donc pas soulagées?
    Celà suppose bien entendu que le consommateur de ces produits soit averti et sache à quel moment l’utiliser ou non ,ce qui devrait plutôt encourager l’AFFSAPS ,qui prétend souhaiter mettre en oeuvre une politique de recommandation et responsabilisation du CITOYEN face aux médicaments et lutter contre le » gaspillage » des anti-infectieux,à INFORMER celui-ci.
    Dans un pays où l’instruction est valorisée ,il serait plus crédible de miser sur la responsabilisation du consommateur par rapport à sa propre santé et non de l’infantiliser et lui « pomper du fric » en lui répondant que l’on va mettre en vente libre des médicaments vidés de leur principe actif mais portant le même nom ! De gros « bonbons » pour calmer les « grands enfants » que nous sommes en quelque sorte….

    En ce qui concerne l’apparition possible de bactéries résistantes liée à d’ éventuels abus de ces médicaments,je rappelle que des prescriptions incorrectes ,donc faites par des médecins,(et c’est plus fréquent qu’on ne le croit), comme d’autres causes…, peuvent également entrainer les mêmes coséquences.
    Il s’agit donc là encore de se donner les moyens – formations correctes des praticiens et information des utilisateurs- au lieu de se contenter d’interdire purement et simplement des médicaments qui rendaient bien des services.
    D’autre part, il est me semble t’il ,énormément question de rentabilité dans cette » affaire ». Ces medicaments qui étaient peu chers faisaient, comme l’explique un des intervenants de ce forum ,probablement conccurence à d’autres laboratoires,et l’on sait pertinement que la bataille est « féroce » en la matière.L’existence de pressions lobbiistes dans la pharmaceutique n’est pas quelque chose de nouveau vous l’admettrez sans doute !
    La rentabilité côté SECU,quand à elle, s’en trouve-t’elle améliorée ? Permettez moi d’en douter.
    Je vous invite donc, chers participants ou lecteurs de passage sur ce forum et qui semblez comme moi vouloir retrouver ces médicaments disparus dans vos officines et sur vos ordonnances ,(et celà sans faire abstraction des questions justifiées qui ont été soulevées quand à leur utilisation),à manifester ,comme je souhaite le faire moi même, votre mécontentement auprès de l’AFFSAPS et à demander le rétablissement de l’autorisation de ces produits avec leurs principes actifs d’origine,à la fabrication comme à la prescription médicale au minimum,et ceci le plus rapidement possible.

    Cordialement à vous tous.

    J'aime

  24. merci Céline pour ce point de vue partagé pas de nombreux internautes. je pense qu’effectivement, la question est ambivalente. Soit un médicament est inefficace et il faut le retirer, soit il est efficient et il faut éduquer le consommateur. Retirer du marché, un produit actif parce qu’il est mal utilisé par une minorité de personnes semble plus du ressort de l’assistanat que de l’éducation. Et à l’arrivée c’est le collectif qui est pénalisé ! c’est triste mais si courant de nos jours.

    J'aime

  25. Je rejoints complètement Céline dans ses propos. Un controle médical de l’utilisation de la mollécule avec ordonnance pour les personnes pour qui cela était d’une grande efficacité pouvait être une solution des plus appropriée. J’ai moi aussi testé pleins d’autres pis- aller, mieux vaut au final avaler une cuillère de miel vu leur inéficacité. Il me reste encore qq pastilles d’Oropivalone (malgré leur péremption à 2007, ayant vécu avec un pharmacien, je peux aussi vous parler du scandale des validité des médicamants) que j’utilise avec parcimonie lors de mes 1 ou 2 rhinopharyngites douloureuses annuelles (une actuellement). Maux de gorge infernaux la nuit ne cédant qu’avec l’Oropivalone…Et voyant ma fin de boîte arrivée, cela a poussé ma curiosité sur le net et constate de nombreux anciens utilisateurs bien démunis face au sujet…

    J'aime

  26. Nous avons pris de la solutricine pendant des decennies sans que cela affecte le moindre du monde notre sante. il est curieux comme aujourdh’ui nous devenons des etres fragiles au point nous faire avaler des abberances insultantes. C’est presque du harcelement psychologique. Attention soleil! Viande rouge! fromage! Alcool! Tabac ( mort garantie)!! et j’en passe. Les cimetieres et les hopitaux existeront toujours. Avec toujours le meme taux de malades (toutes maladies confondues) et de mort ( Idem). Ridicule!!! On se croirait au temps de Moliere quand nous savons que le corps medicale se remet constamment en question et que la rentabilite doit passer en premiere place devant toute decision. Au nom de nos riches societes. Pouvoir oblige!!! N’oubliez pas la guerre de l’opium, elle a contribue a enrichir nos riches societe a la demande des personnes qui se trouvais au pouvoir. Ps: Qu’en est-il de la fatale grippe A? N’etions nous pas tous sous alerte?

    J'aime

      1. Nous sommes en 2012 et depuis le retrait de l’oropivalone, je me suis fait refiler par différent pharmaciens des produits soit disant équivalents, beaucoup plus cher et totalement inefficace. Ras le bol. Que la sécu ne vuille plus rembourser ce type de produit je m’en fout, mais qu’elle me laisse libre de l’acheter. L’hiver dernier 5 trachéites de 8 à 15 jours et cet hiver ça recommence, alors qu’avant dès les premiers picotements de la gorge 5 à 6 pastilles à sucer d’Oropivalone et c’était terminé A qui profite ce retrait ??? Au labo qui vendent des produits inactifs beaucoup plus cher à la place et aux docteurs qui voient revenir les patients plus souvent!!!!!!!!!!

        J'aime

  27. Fin de l’Oropivalone, du Denoral et du Myolastan, 3 médocs beaucoup plus efficaces que toutes les saloperies qu’on nous prescrit depuis leur disparition.
    Merci à la sécu et aux couillons qui la dirigent.
    Mais celà m’a permis de découvrir d’autres solutions, efficaces et beaucoup moins chères: huiles essentielles, L-52 et T-punch. Géniales, ces huiles essentielles !!!
    Cette fois, c’est un merci sincère à la sécu et aux couillons qui la dirigent.

    J'aime

  28. quand j’étais gamin, on me donnait une pastille de solutricine quand je commençais à avoir mal à la gorge, c’était très efficace et je n’en suis pas mort. Alors son retrait relève de la bêtise (pour ne pas dire plus) de la part de quelqu’un qui à voulu faire du zèle et qui a vu dans cette décision l’occasion de faire du fric en nous proposant autre chose de plus cher.

    J'aime

  29. Effectivement c’est debile. Je cherchais sur internet par simple curiosité le mot solutricine, et c’est là que j’ai découvert avec stupeur, mais sans surprise réelle, que ce n’était plus en vente. En fait, si on y reflechit, c’est pour une simple raison : les laboratoires qui fabriques ces remèdes font trop concurrence à l’état. C’est tout. Autrement, oui ces médicaments étaient vraiment efficaces, alors que maintenant on ne sait plus soigner un rhume sans nous donner de cortisone. C’est malheureux tout de même !

    J'aime

  30. J ai régulièrement une aphtose géante qui répondait favorablement à l Oropivalone. Je n ai rien trouvé en remplacement. Quel dommage de retirer du marché des produits qui soignent bien et qui ne ruinent pas la sécu! Je me contente d Éludril mais qui ne soulage pas bcp.

    J'aime

  31. je regrette égalemement le retrait de l’oropivalone, remède très efficace. La France l’a retiré mais on peut le trouver ailleurs d’après Internet. Pourquoi ? Ailleurs ce médicament présente t il moins de danger pour la population ou bien cette population mérite t elle moins de compassion ?
    Pour le cas particulier où l’oropivalone, après une première expérience a été « néfaste », le médecin a sûrement cessé de le prescrire! Ce qui ne veut pas dire que pour la masse des autres malades il n’est pas resté utile.
    Pour tout vous dire, j’en ai trouvé encore dans ma pharmacie et j’en ai pris et cela m’a soulagé !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s