Un sourire pour Curie : souriez, postez : 1 euro pour la recherche

« Un sourire pour Curie », c’est le nom d’une belle opération organisée du 30 mai au 12 juin par la Mutuelle Bleue au profit de l’institut Curie. Le principe est simple déposer sa photo avec un sourire sur l’application dédiée à l’opération via la page Facebook de la Mutuelle Bleue. L’objectif est de créer la plus grande chaine de sourires. Pour chaque sourire posté, Mutuelle Bleue reversera 1€ à l’Institut Curie (jusqu’à 5 000 euros).

Les internautes sont invités à « liker » la page Facebook Mutuelle Bleue Prévention, afin d’inciter leur famille, leurs amis et leurs collègues à participer à cette grande chaîne solidaire. Ils peuvent également directement faire un don à Curie…

Au travers de cette opération, Mutuelle Bleue souhaite « réaffirmer son engagement et sa mobilisation contre le cancer (première cause de mort par maladie grave en France) et plus particulièrement auprès de l’Institut Curie ». Mutuelle Bleue soutient en effet depuis de nombreuses années l’Institut Curie à la fois dans ses projets de recherche contre le cancer et ses actions pour le mieux-être des patients.

De très nombreux sourires déjà en ligne dont celui de Vincent Clerc (rugbyman professionnel) et de l’ensemble de ses administrateurs et collaborateurs qui ont participé à la vidéo d’annonce de lancement d’ « Un sourire pour Curie ».

Traitement de l’hépatite C : l’engagement de la ministre de la Santé

La Ligue contre le cancer, mobilisée depuis décembre 2015 pour mettre fin aux prix exorbitants inexplicables des médicaments anticancéreux, a été entendue ! Alors que plus de 60 000 personnes ont rejoint la mobilisation de la Ligue via la pétitionchange.org/cancers-chers-medicaments, c’est maintenant les pouvoirs publics qui, conscients de l’urgence, agissent fortement. La Ligue félicite « l’engagement radical pris ce 25 mai par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé », pour l’accès universel aux traitements innovants contre l’hépatite C. La Ligue souhaite maintenant que « le sujet soit traité pour l’accès aux médicaments innovants contre le cancer ». A la veille du G7, la Ligue fonde « sur cette réunion des espoirs décisifs tant pour la santé des personnes que pour la préservation d’un modèle de santé solidaire ».