L’Institut norvégien de la santé publique a informé l’OMS d’une mutation détectée pour 3 virus H1N1. Ces virus ont été isolés chez les deux premiers cas mortels de grippe pandémique en Norvège et chez un patient présentant une forme grave de la maladie. Les chercheurs norvégiens ont analysé les échantillons de plus de 70 patients atteints d’une forme clinique de la maladie et n’ont pas trouvé d’autres cas de cette mutation. Ce résultat semble indiquer qu’elle n’est pas répandue dans le pays.
Lire la suite